Un gars, une fille, un sac au dos, une envie de voir du pays et c'est parti ...
Rencontrer
Admirer Découvrir Apprendre

mercredi 28 décembre 2011

Nous quitons Orange!

Il est temps pour nous de partir d'Orange car nous y avons suffisamment fait le tour! Nous partons donc pour Shepparton, ville réputée pour le picking dans des grosses fermes. C'est pile la saisons des fruits la bas, mais on ne sait jamais trop dans quoi on va tomber apparemment, certains fermiers n'étant pas toujours honnêtes avec les pickeurs.. Ce sera la surprise!
Nous avons réservé un van de relocation: un système pour voyager pas cher en rendant service aux agences de location qui veulent déplacer leuirs vans de villes en villes.

Encore merci pour tout à Rod et Joy chez qui nous avons passé un mois genial!! 

Nous avons enfin pu approcher les Kangourous!!!

dimanche 25 décembre 2011

Merry Christmas!!

Salut! 
Nous souhaitons à tous et à toutes un très joyeux Noel de l'autre bout du monde!!

Ca nous a fait bizzare de reveilloner sans nos familles, mais nous avons été tellement bien accueillis dans ce noel australien qu'on se sentait presque chez nous! D'ailleurs le sapin n'etait pas tellement different. Une bonne heure pour ouvrir tous les cadeaux! Le repas était très bon, mais nous changeait des dinners interminables de plats plus ou moins indigestes... Ici il fait chaud, alors un buffet de salades et hop!


Nous avons passé cette journée du 25 décembre avec cette famille incroyablement gentille! Certaines années, ils organisent un "spectacle" où tous le monde doit participer (sinon gages...) et préparer un show! C'est super sympa, il y a juste un petit coté star'ac car on doit noter les prestations de chacun...  Nous avons donc essayé d'interpreter "girl" des beatles, nous avons fini 2ème sur le podium! trop fiers quoi^^ Voyez plutot:


 

Rpd et Joy, très beaux danseurs! et leurs 3 petits fils déguisés en arbres! so cut!
 


Ned 3 ans en pere noel était vraiment à croquer! Au look bizare, Kilye et Tim chez qui on fêtait Noel. 
Trois personnes parlaient français, on a pu dialoguer avec eux plus facilement en fin de soirée quand nous n'étions plus très concentrés...


jeudi 22 décembre 2011

la musique le suit partout...



Thomas, même en Australie, reste dans son élément. La guitare, on nous l'a preté pour interpreter une magnifique chanson pour le repas de Noel. Oui car nous sommes généreusement invités à reveilloner avec la famille de Rod et Joy, et tout le monde doit preparer une petite performance.
La batterie, c'est le cadeau de noel pour le petit fils Harry, et Thomas fait partis du plan pour la surprise! Vous vous imaginez bien qu'il en a bien profité le bougre, pour le plus grand plaisir de mes oreilles :)!

dimanche 18 décembre 2011

Cherries picking

 Dur dur de garder en tête notre objectif de visiter la Nouvelle Zélande. Nous sommes crevés par les trajets à vélo, et nos efforts ne sont même pas récompensés par de belles cerises. Notre premier cheque de salaire fait grise mine, après toutes nos heures de boulot pour quelques kilos de cerises, et surtout après plus de 20% de taxes!! 2 jours de travail sur 9 pour rien... Décidemment, les cerises ne nous feront pas faire fortune. Thomas ne peut pas s'empêcher de comparer avec ses 4 jours de salire à Perth, ce qui ne le motive pas davantage...

Nous avons même fait un jour chez Rossi, qui n'est qu'a 3 km (un bonheur pour nos jambes!), mais c'est encore pire! Les boss nous demande un travail de précision extreme: pas trop rouges, pas trop fendues, pas trop petites; pas de rameaux cassés... Bien sur en vérifiant nos cagettes une à une! et tout ca pour 5€ de l'heure. Au secours!
Nous pensons donc sérieusement à vite trouver une ferme pour une bonne saison de picking,


En esperant que tout le monde va bien en France, on pense à vous tous du haut de nos cerisiers!

dimanche 11 décembre 2011

News

Voilà 4 jours que nous travaillons dans les cerises après une petite semaine de repos/découverte des environs. Nous y allons à vélo, 7 petits km de montées-descentes, à 7h du mat' et encore 7 après le boulot. Tout pour tenir la forme! 
En fait nous attendons d'être embauchés dans une ferme plus proche, mais le mauvais temps retarde la cueillette. Avec la chance qu'on a, on est tombé sur le mois de décembre le plus froid en 50 ans! On espère en tout cas améliorer notre record de vitesse car le premier jour, nous étions tellement lents que nous avons gagné 38 euros chacun pour 7h de travail! Le SMIC australien étant de 11,50 € de l'heure, nous étions loin de faire fortune...

Nous nous sommes vite rendu compte que nos 2 voisins de cerisier ne cueillaient que les cerises d'en bas et passait vite à l'arbre suivant, laissant toutes les grappes les plus chiantes des hautes branches.
Comment gagner plus en travaillant moins ! 
Cela nous a démotivé quelques temps mais nous persistons à finir nos cerisiers. Nous décidons quand même de ne plus regarder une à une les cerises pour ne prendre que les plus belles, et de mettre toute la grappe dans notre sceau, tant pis si certaines sont pourries. Le rendement, c'est le rendement...

Cela dit, ces jours-ci il pleut, alors nous préparons quelques diners pour Rod et Joy, en essayant de faire des plats français bien qu'il soit difficile de trouver du reblochon pour la fameuse tartiflette de thomas!

vendredi 9 décembre 2011

Landscapes...




Arbre typique d'Australie avec ses
fleurs: bottles brush


Qui suis-je?

dimanche 4 décembre 2011

Australia, nous voila


Après 15h de car jusqu'à Bangkok, 12h d'avion jusqu'à Sydney, puis 3h de train et 2 petites heures de car, nous arrivons ENFIN à Orange, petite ville de 40 000 habitants représenté par le point bleu sur la carte.
Nous sommes accueillis chaleureusement par un couple d'australiens: Rod et Joy (de la famille de Grégoire), chez qui nous pouvons loger quelques temps. 
Nous y sommes depuis une semaine, (dans la maison du jardin avec toutes les commodités)!Nous voila immergés dans une famille Australienne, on ne rêvait pas mieux pour decouvrir le pays, surtout qu'ils nous aprennent pleins de choses sur leur pays, leur region, leur vie. Et ils font l'effort de nous parler clairement et lentement ce qui nous aide beaucoup).


Nos hôtes: Rodney et Joy
(Rarement vu des gens aussi acceuillant, Merci encore a eux!!)
Notre logement! Jolie petite maison donnant sur
  jardin, toute équipée; cuisine, salle de bain, living room.


mardi 29 novembre 2011

Photos en vrac!

5 poubelles de tri ! En réalité à l'intérieur il y a à peu près les
mêmes choses. Les déchets sont plutot mal gérés en fait...






Ce sont les fameuses feuilles utilisées pour le toit des maisons
Derriere Thomas, l'arbre est IMMENSE

Un éléphant, ça trompe énormement.
 

Juste parce qu'on était trop fan des petits porcs qui couraient
partout dans tous les petits villages!


La Thalande et nous

fleches marrons: par avion, en bleu: en car
Nous aurions du la mettre dès le début mais comme on ne connaissait pas notre itiéraire...

Pour parler un peu du pays, en gros, plus on va au nord, plus les prix baissent, plus les touristes disparaissent, et plus les thai sont souriants.
A Mae Hong Son, ils nous dévisagent parfois d'un drole d'air, mais quand on leur dit bonjour aimablement, ils nous répondent tous par leur plus chaleureux sourire! Ca en devient étonnant! Dans le sud, ils sont plus blasés des touristes, et tirent un peu la gueule.

Pour dire bonjour, dites "sawadi kaaaa". "Kaaaa" étant une formule de politesse pour les filles, "krap" pour les garçons, ils la sortent à toutes les sauces. Vous pouvez en plus saluer en joignant les 2 mains. C'est tellement plus agréable à prononcer que notre "b'jour" bien lourd! :) on avait envie de le dire à tout le monde...

Bref, la Thailande ne sera maintenant plus qu'un souvenir, puisque nous sommes en Australie depuis hier, pour une autre paire de manche...

samedi 26 novembre 2011

Chapitre 5: Le trek

 La principale raison de venir à Mae hong son est de faire des treks. On peut faire une journée ou plusieurs jours en dormant dans des villages d'ethnies montagnardes. Nous avons opté pour 2 jours de trek, et c'est vraiment ce qu'on a préféré de toute la Thailande!!!



Nous étions que tous les 2, les touristes étant peu nombreux ici, ce qui rendait encore plus l'aventure authentique!







Une mygale  ENORME! Elle tue un homme en
3 minutes !(un elephant en 3 heures)

Nous avions un guide extra: Pathi, et un traducteur anglais (tout de même difficile à comprendre): Nok.
Pathi est resté tout seul dans la jungle pendant un an, il connait tout, il voit tout! Pas besoin d'être GPN!


Il nous a montrer des tas de choses, des plantes, arbres, serpents et autres bestioles! Les 3/4 de la jungle, c'est poison!!

Il sait tout faire avec le bambou! en moins de 2, il nous a fabriqué avec sa machette un verre et une cuillère gravée pour le thé du village. Il a même construit une bouilloire en bambou pour boire le thé en pleine jungle!
En fait on a rencontré Tarzan...







 Le village était très dépaysant. 7 personnes y vivent. Nous avons vu seulement un couple dans un hameau de 3 maisons, dont une réservée pour les touristes.




Certainement notre experience la plus troublante pour nous, immergés le court instant d'une soirée et d'une nuit dans la vie d’êtres humains ayant un mode de vie si éloigné du notre et qui nous ferais presque envie.


Suzanne, Pathi, Nok, Thomas

Chapitre 4: Le village chinois

A 43km de Mae Hon Son, à la frontière de la birmanie, se trouve Mae Aw, un petit village chinois établit par des anciens combattants chinois qui fuyaient le communisme. Le style est typiquement chinois: les maisons en terre cuite; la déco, la bouffe... ( Le thé local est excellent)



Du pain chan , tout blanc!

Chapitre 3: Les temples

 
 Nous avons visités 2 temples. Le premier est le Wat Phra That Doi Kong Mu; au sommet d'une montagne qui surplombe la ville à 1500m. On y va plus pour la vue sur la ville (photo chap1) que pour le temple lui même.








 Le second temple est en plein dans la ville au bord du lac. Il est vieux de 200 ans,  et est aussi beau a admirer à l’intérieur qu'à l’extérieur, de jour comme de nuit.








La route qui le longe se transforme en grand marché tous les soirs pendant  la saisons sèche.


Il s'agit pour la plupart, de temples birmans, et la présence des femmes est interdite dans certaines zones...